Impeachment : Donald Trump v. Harvard Law School.

Le président Donald Trump a été acquitté le 5 février 2020 par le Sénat des Etats-Unis des deux charges retenues contre lui par la Chambre des représentants dans sa résolution de mise en accusation (Impeachment). Si l’anti-intellectualisme proverbial du 45e président des États-Unis n’a pas eu à se forcer pendant ces presque six mois de débat public et de procédures parlementaires, il doit pourtant se flatter d’avoir « triomphé », à lui seul, des nombreux juristes universitaires qui ont défendu dans les médias l’Impeachment. Le président Trump, qui ne finit pas d’agonir « l’establishment » et auquel certains ont pu prêter un côté « punk à chiens », voudra se vanter d’avoir vaincu, à lui tout seul (comme de bien entendu), tous les noms prestigieux de la Harvard Law School qui, de son point de vue, ont vampirisé à sa défaveur les médias pendant six mois. « A lui tout seul », puisque, pourra-t-il dire, c’est encore lui qui a choisi d’intégrer à son équipe d’avocats le moins bourgeois et le plus pop des professeurs de droit constitutionnel à Harvard, Alan Dershowitz. Il est peu vraisemblable que le président Trump ait lu les nombreux livres et mémoires judiciaires de Dershowitz et plus certain que, comme des millions d’Américains, il le savait excellentissime performer à la télévision.

Impeachement de Donald Trump_chroniques de presse_Harvard